les métiers du web, une alternative à l’emploi des jeunes en Afrique

La meilleur façon de ne pas rester au quai s’est de prendre le bateau quand la sirène retentis. Nous vivons désormais dans un monde sans frontières, internet à fait rentré dans nos maisons tout ce que nous trouvions dehors et même le travail se passe désormais à la maison. Sur les titres de CV on lit désormais des fonctions comme Chef de Projet web, agent SEO ou webmaster ou encore plus incroyable Community Manager. Ce que nous mettions il y a encore quelques années comme hobbies dans nos CV devient aujourd’hui des sources de carrière et des projets professionnels. Nombreux s’accordent à dirent que les métiers du web sont une réelle alternative à l’emploi des jeunes en Afrique.

En effet depuis plus d’une décennie l’économie du monde entier est rentrée dans une phase où le numérique est roi et où internet est maître. Internet nous a doté d’un monde où l’information est instantanée et partout en même temps pour tous, on pourrait tout bêtement dire qu’internet à réduit la taille de l’information à celle du vent et lui a doté de la vitesse de la lumière. L’information est devenue une arme stratégique, elle est à la disposition de tous à des quantités astronomiques et dont la mesure est carrément hallucinante si elle devait avoir le volume du coton d’Abidjan. Alors sa circulation devient orchestrée pour qu’elle s’aligne et atteigne les objectifs de toute forme de communication. Cette information s’appelle : le web.

Similaire à toutes les autres périodes de bouleversement dans l’histoire, les besoins en nouvelles compétences se sont fait sentir avec la croissance de la pénétration du web dans le quotidien. Certaines économies se sont tout de suite adaptées, d’autres ont pris le temps qu’il fallait et comme d’habitude nombreux tirent encore la queue comme quoi tous n’ont pas la même vitesse de développement. L’effervescence  web engendrée par l’arrivée des réseaux sociaux comme facebook  juste quelques années après les moteurs comme google, bing… a fait de ses besoins en compétences une exigence et une réelle source de croissance dans certains pays. En France par exemple les prévisions en métiers du numériques, principalement celle du web sont autour de 300000 nouveaux postes à l’horison 2015 pour une pénétration internet de près de 60% sur toute la France. Le pic des connexions en Afrique par le mobile connu en 2011 et en 2012 et tous les projets avancés des fibres optique laisse donc présager un secteur de l’emploi  dynamique et créateur de richesse pour les deux  prochaines années. Il est donc fort probable que les métiers du web seront les prochains porteurs des économies africaines qui traînent encore le pas. C’est donc le moment où les jeunes africains devraient commencer à vraiment se former dans ce domaine.

En Amérique, en Europe, en Asie et même un peu en Afrique, les métiers du web sont déjà connus et d’autres apparaissent tous les jours. Des métiers qui montrent bien comment ce domaine n’est pas que l’apanage des informaticiens avertis mais aussi des commerciaux, manager, … en ce sens le centre français des métiers d’internet à monter en sphère une représentation des métiers d’internet tel que :   On y voit bien sûr des programmeurs, mais aussi des gestionnaires, des mercaticiens, … Internet a donc donné naissance aux mercaticiens du web ou webmarketeur, des formateurs et coach, consultants, des écrivains de nouvelle génération, pour ne citer que ceux là.

Voici une description de cinq postes disponibles en agence de communication web avec les compétences et missions.

Chef de Projet Web :

coordinateur général de la conception, la création et le déploiement d’un projet web (site web, portail internet, application web, compagne de vente…). Il est en charge du projet et rempli les fonctions de manager général et chef de personnel joint à son projet. Il devra donc avoir une culture générale sur tous les domaines qui gravitent autour du web aussi bien technique que thématique. La priorité entre les compétences techniques et commerciales seront définies en fonctions du types de projet.

Agent SEO/SEM:

Responsable de l’optimisation du site, il exécute et parfois même planifie les actions web tendant à améliorer le positionnement d’un site web, en déclinant une politique contenu, un système de netlinking et bien d’autres. Il est aussi la personne qui déclenche et suit les compagnes d’achat de mots clés selon qu’il consulte et interprète les données de rapports de visites et clic qui arrivent sur le site. Il est le garant du trafic. Les compétences commerciales et marketing sont de rigueur mais aussi avec une bonne connaissance des outils de tracking et de l’environnement internet.

  Community Manager:

l’animateur par excellence, souvent assimilé au gestionnaire de page facebook, il est bien plus que sa, il gère la présence sur toutes les plates formes et même les inter-actions sur le support sur lequel il travail (site, portail, e-commerce…) il est le porte parole web, le conducteur de l’E-réputation. Il s’agit d’une personne doté d’une grande capacité de communication et qui maitrise les outils de gestion classique de site web en plus de la logique des gestionnaires de contenus.

Rédacteur Web:

la quantité, la qualité, la technicité, la spécificité, l’originalité, l’utilité, … des contenus textes d’un site, d’un portail, d’un forum et bien d’autre support internet, ce sont là les tâches des rédacteurs ou pigistes web. Qui avec l’agent SEO font un travail en toute harmonie dans la mesure où ils sont responsables du trafic et de sa fidélisation online, ils se doivent de rester dans la ligne stratégique de l’entreprise. Le profil correspondant le plus souvent est celui des personnes des  riches en vocabulaire, un sens grammatical optimal.

 

Voilà de manière brève et rapide une présentation de quelques métiers du web qui pourraient intéresser les jeunes africains. Ces métiers comme un moment l’ont été les métiers de la banque, les métiers de la vente et bien d’autre, les métiers du web se présentent pour désormais comme les métiers d’avenir et donc une alternative efficace pour lutter contre le chômage et la pauvreté en Afrique des jeunes africains.   Cet article a été réalisé grâce aux recherches et récoltes d’information effectués sur les sites suivant :  Carrière online ; les métiers du net; AK-DEV ;  le monde ; Slide-Share ; Aproca.  –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *