Femme Africaine

Célébration de la Femme Africaine – Femme de couleurs et aussi …

« Femme noire, femme africaine, Femme des champs, femme des rivières » aujourd’hui on peut ajouter aussi « femme de fer et femme de caractère, femme compétente et actrice de l’Afrique qui gagne ». Nous te célébrons en ce 8 Mars pour toutes les bonnes choses que tu fais pour nous et pour tout ce que tu représentes pour nous. Femme africaine, femme de couleurs ; nous savons que te dire merci ne suffira pas pour compenser l’énergie que tu dépenses jour et nuit pour notre bien être. Nous savons combien nous ne pourrons jamais te rendre la pareille. Nous t’aimons, ce jour est juste le symbole de notre déclaration d’amour, pour toi femme africaine.

De par le monde les femmes ont une histoire mais en Afrique les femmes sont notre histoire. Merci pour tous les combats que vous menez pour vos frères, pour tous les sacrifices que vous faites pour vos enfants et pour tout l’amour envers vos maris. A nos côté vous êtes plus qu’une moitié car sans vous nous ne sommes pas. L’Afrique ne vous oublie pas et nous vous oubliera jamais.

Certaines sont déjà parties, mais elles sont gravées dans nos cœurs. Pour vous qui lutter encore avec l’oppression et les inégalités, nous soutenant votre combat. Pour vous qui travaillez pour l’épanouissement et l’éducation de la femme en Afrique, nous encourageons votre travaille et pour vous qui lutter pour l’équité et le respect de la femme nous soutenons votre cause.

Vous souvenez de cette consécration de la femme noire par Camara Laye :

Femme noire, femme africaine,
Ô toi ma mère, je pense à toi…
Ô Daman, ô ma Mère,
Toi qui me portas sur le dos,
Toi qui m’allaitas, toi qui gouvernas mes premiers pas,
Toi qui la première m’ouvris les yeux aux prodiges de la terre,
Je pense à toi…

Ô toi Daman, Ô ma mère,
Toi qui essuyas mes larmes,
Toi qui me réjouissais le cœur,
Toi qui, patiemment, supportais mes caprices,
Comme j’aimerais encore être près de toi,
Etre enfant près de toi !

Femme simple, femme de la résignation,
Ô toi ma mère, je pense à toi.
Ô Daman, Daman de la grande famille des forgerons,
Ma pensée toujours se tourne vers toi,
La tienne à chaque pas m’accompagne,
Ô Daman, ma mère,
Comme j’aimerais encore être dans ta chaleur,
Etre enfant près de toi…

Femme noire, femme africaine,
Ô toi ma mère,
Merci, merci pour tout ce que tu fis pour moi,
Ton fils si loin, si près de toi.

Femme des champs, femme des rivières
femme du grand fleuve, ô toi, ma mère je
pense à toi…

10 autres raisons d’aimer les femmes en Afrique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *